August 17, 2018

Ex Libris, le jeu où on collectionne des livres (si, si)

Il y a peu, les équipes de Renegade Game Studios et d’Origames ont débarqué avec un jeu au thème aussi intrigant que son look est attrayant : Ex Libris. Pour vous, amis lecteurs, nous avons chaussé nos plus belles lunettes et nous nous sommes immiscés dans le silence studieux d’une bibliothèque : la nôtre.

La nouvelle vous est parvenue alors que vous dépoussiériez votre inestimable bibliothèque et que vous inventoriez vos livres les plus précieux. Un nouveau siège au Conseil de la Cité est désormais disponible : celui de Grand Bibliothécaire. En amoureux des livres et fier collectionneur, vous êtes un prétendant sérieux à cette nouvelle fonction mais malheureusement, d’autres collectionneurs aguerris aspirent au même honneur. Pour départager les candidats, le Maire a prévu que toutes les bibliothèques seraient passées au crible du très complet FBI, le Formulaire des Bibliothèques à Inspecter. Ordre alphabétique, stabilité des rayonnages, absence de livres bannis, … voilà quelques-uns des critères qui seront examinés par le Comité d’Inspection. D’ailleurs, hâtez-vous car il se murmure que les autres prétendants et leurs assistants sillonnent déjà la Cité à la recherche des livres les plus susceptibles d’impressionner le Comité !

Disons-le sans ambages, si vous entamez une soirée ludique en proposant à vos amis joueurs de collectionner des livres, ceux-ci risquent de ne pas montrer un engouement frénétique. Et ils auraient tort, tout simplement. Le thème d’Ex Libris est certes audacieux mais il est aussi très bien exploité. Il s’agit d’aller visiter différents lieux de la Cité et d’y sélectionner des livres (selon une mécanique propre à chaque lieu) à intégrer à sa bibliothèque en veillant au respect de l’ordre alphabétique et en s’assurant de la stabilité de l’ensemble. Mais ce n’est pas tout, de nouveaux lieux apparaissent à chaque tour alors que d’autres disparaissent et pour les visiter, il vous sera possible d’utiliser votre meilleur assistant, muni d’un pouvoir spécial. On voit que derrière les livres se cache un jeu, un vrai, beaucoup plus stratégique qu’il n’y paraît et reprenant des mécaniques originales qui ne manqueront pas de plaire même aux joueurs les plus chevronnés.

Quand on joue à Ex Libris, un mot revient sans cesse à l’esprit : variété. Tout d’abord, ce n’est pas moins de douze bibliothèques personnelles qui sont proposées aux joueurs (et donc douze assistants spéciaux différents).  C’est parmi un bonhomme de neige, un sasquatch, un cube gélatineux, un fantôme, un ver bibliophage et bien d’autres que vous devrez choisir l’assistant qui vous aidera à sublimer votre bibliothèque. Ensuite, la Cité se compose de dix-huit lieux différents que vous pourrez progressivement explorer au gré de vos besoins. Du marché aux puces au tripot clandestin en passant par le centre communautaire ou la décharge publique, il est très probable que vous y dénichiez quelques trésors manquants à votre collection (et pourquoi pas quelques livres de votre propre spécialité). Si on ajoute à cela les 510 livres uniques qui figurent sur les cartes (on vous invite d’ailleurs à en lire les titres remplis de jeux de mots et autres allusions), on se rend compte du travail colossal réalisé par les auteurs ! Comme souvent dans le monde du jeu, qui dit variété pense rejouabilité. Avec la pléthore de combinaisons possibles, le jeu se renouvelle bien et les parties se révèlent différentes en fonction des assistants qui arpentent les rues de la Cité ou de l’ordre dans lequel apparaissent les différents lieux à visiter.

En conclusion, Ex Libris est un jeu soigné, à la dimension stratégique équilibrée, très joliment illustré et à l’humour bon-enfant omniprésent. Une belle surprise !

Ex Libris, un jeu signé Renegade Games Studios et Origames. Distribué en Belgique par Geronimo Games.
Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : à partir de 10 ans

Durée moyenne d’une partie : 45 minutes

Ex Libris

Hâtez-vous, le Comité d’Inspection des Bibliothèques est en chemin ! Il va vite falloir mettre en avant vos livres les plus précieux et cacher ceux qui ont été bannis. Ah, et éviter que les rayonnages ne s’effondrent sur l’Inspecteur aussi.
8
Précédent «
Suivant »

1 Commentaire

  1. Ping Flipships, le Space Invaders des jeux de société • Conso-Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité