May 24, 2018

Le Coffre des Joueurs n°6. Thème : La ruse

Il y a quelques mois, nous vous présentions le Coffre des Joueurs, la box pour passionnés de jeux de société. Nous avions (avec délectation) découvert avec vous ce que renfermait la cinquième box dont le thème était la prospérité. Les petits gars du Coffre des Joueurs avaient fait très fort et nous avaient proposé un contenu particulièrement qualitatif. Il nous tardait de voir si la barre serait aussi haute avec ce nouveau coffre. Éléments de réponse.

Le thème de ce nouveau Coffre des Joueurs était donc la ruse et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il avait particulièrement titillé la curiosité de tout joueur qui se respecte puisque, comme chacun sait, la victoire n’est jamais aussi savoureuse que lorsqu’elle est acquise dans les derniers instants d’une partie à la faveur d’une sournoiserie que les autres joueurs n’avaient pas anticipée. Bref, le colis avait à peine franchi le seuil de la rédaction que déjà, nous nous frottions les mains en ricanant à l’idée des tours pendables que nous allions pouvoir jouer à nos adversaires. Spoiler alert : nous n’avons pas été déçus !

Découvrons-en le contenu :

  • 878 – Les Vikings : Le dernier-né de la série des jeux historiques signés par Asyncron vous plonge en plein IXème siècle au cœur des vagues successives de guerriers vikings qui cherchent à envahir l’Angleterre. Le premier intérêt du jeu est son côté asymétrique car les joueurs qui incarneront les braves normands commenceront la partie bien installés sur le plateau alors que les redoutables guerriers vikings débarqueront sur les côtes et devront habilement profiter des renforts que la mer leur apportera à chaque tour. L’objectif des premiers sera bien évidemment de rejeter les seconds à la mer tandis que l’objectif des seconds sera de s’implanter durablement sur les terres des premiers. Très juste historiquement, 878 – Les Vikings est un jeu de conquêtes et d’affrontements qui fera appel tant à la subtilité qu’au sens tactique des différents joueurs.

Et pour les esprits grincheux qui considéreraient (à tort) que les vikings n’étaient que des brutes sanguinaires dépourvues de toute stratégie, laissez-nous vous conter une des gredineries de Harald III de Norvège, surnommé le « Dernier des Vikings ». Alors que lui et ses troupes assiégeaient une ville, il finit par trouver le temps long et se mit à réfléchir à un moyen d’accélérer la reddition de la cité qu’il convoitait. Il observa alors que de nombreux oiseaux semblaient nicher dans la ville mais sortaient le jour pour se nourrir dans la forêt qu’il occupait. Il décida donc de les capturer et de leur attacher aux pattes des copeaux de sapins auxquels il mit le feu avant de les libérer. Résultat : les oiseaux incendièrent la ville en regagnant leur nid et les habitants en remirent la clef à Harald en quelques jours. Alors, n’étaient-ils pas rusés les vikings (cruels certes, mais rusés) ?

  • OrcQuest : Ici, on parle d’un jeu de cartes qui dépasse allègrement le concept de la ruse. Chacun y incarne une peau verte et l’objectif est très simple : terminer avec le plus de points de victoire (ou être le dernier encore en vie). Pour y parvenir, tous les coups sont permis : obliger un autre joueur à mener à sa place un combat à l’issue très incertaine, lui voler des points de victoire durement acquis, l’embarquer dans un piège mortel, … On en passe et des plus sournoises ! Là, on est clairement dans le registre de la crapulerie et de la sournoiserie et c’est ce qui rend le jeu aussi diablement jubilatoire. Nous, il nous a conquis (même s’il nous a coûté quelques amitiés).
  • Huns : Les joueurs bien inspirés qui avaient choisi l’option premium du Coffre ont en outre eu la chance de recevoir la dernière pépite signée par La Boîte de Jeu. Dans Huns, vous incarnez un Général en lice pour devenir le nouveau Khan, le dirigeant le plus craint du monde connu. Pour démontrer votre valeur, vous devrez accumuler des richesses mais vous pourrez également recruter des mercenaires, vous doter de différents équipements, mener des razzias et même déchainer des fléaux dans les camps de vos adversaires ! D’ores et déjà (et méritoirement) multirécompensé lors de divers festivals, Huns réveillera la crapule le chef de guerre qui sommeille en vous.
  • Le jeu bonus : Pentos : Alors celui-là, il n’était pas prévu initialement mais il a été ajouté car le Coffre accusait quelques jours de retard en raison d’un petit délai de production impromptu dans une maison d’édition. Même si nous n’aurions pas été fâchés d’attendre un tout petit peu plus longtemps notre box (après tout, ça fait partie du jeu quand on s’abonne à une box qui garantit des nouveautés), il faut avouer que l’équipe du Coffre des Joueurs sait se faire pardonner. Un jeu supplémentaire, c’est quand même bien mieux (mais alors vraiment bien mieux) qu’un simple mot d’excuses ! Bref, Pentos est un petit jeu de cartes qui vous mettra dans la peau d’un apprenti sorcier engagé dans un tournoi de sorcellerie. A vous de combiner les bonnes cartes au bon moment pour lancer de puissants sortilèges en évitant l’erreur qui vous transformera en crapaud et fera de vous la risée du monde magique.
  • Les goodies : Comme de tradition, le Coffre des Joueurs était garni de plusieurs goodies et les heureux abonnés ont donc pu ajouter quelques cartes à leur Kharnage (dont nous vous parlions ici) ou à leur Exposition universelle. Ils ont également pu pimper leur Attack of the Jelly Monster et même leur table de salon avec des sous-bock signés Iello. Sans compter une agréable réduction dans la boutique Philibert ! Le genre de petits cadeaux qui fait toujours plaisir !

En conclusion, Hugo et Antoine nous livre avec ce sixième Coffre des Joueurs une box hautement qualitative ! Le choix des jeux est particulièrement réussi et respecte parfaitement le thème annoncé. Voilà un Coffre des Joueurs qui aura très certainement beaucoup plu à ses abonnés.

Pour le prochain Coffre des Joueurs, le thème défini est l’Aventure. Île déserte, conquête spatiale, donjons fétides, … impossible de savoir ce que l’équipe du Coffre nous réserve pour cette septième box mais une chose est sûre, nous sommes impatients de le découvrir !

Commander le Coffre des Joueurs : 60 € pour la box classique et 80 € pour la box premium

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité