Nains, tome 14 : Brum des Errants

Sur Conso-Mag, nous vous avons déjà parlé de l’univers des Terres d’Arran, notamment au travers de nos articles sur les peaux vertes qui l’infestent (Turuk, Myth, Gri’im, …). Désormais, c’est à un autre peuple que nous nous intéressons. Plus petit, plus organisé mais pas moins rustre ni fort : les Nains. Rencontre avec Brum des Errants.

Quand Brum revient à Gol-Garsëm, sa première visite est pour « le puits », cette ancienne arène où lui et ses amis descendaient pour jouer du poing, oublier leur misère et faire sortir toute la fureur que leur condition leur inspirait. A ses yeux, « le puits » demeure ce qui l’a façonné, ce qui lui a permis de devenir le Nain qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire le Seigneur Brum, fondateur de la puissante et redoutée Légion de Fer. Né Errant et doté d’une perspicacité rare pour son rang, Brum a toujours su que sa destinée ne ressemblerait à aucune autre. Il ignorait simplement qu’elle devrait s’écrire dans le sang.

Sans surprise, l’univers des Terres d’Arran que nous proposent les Éditions Soleil est toujours aussi fascinant. En dépit du grand nombre de volumes que comptent désormais les séries consacrées aux Elfes, aux Nains et aux Orcs et Gobelins, chaque nouvel album parvient à surprendre le lecteur et conserve intacte son envie de replonger dans cet univers si particulier. Très clairement, Brum des Errants ne fait pas exception à la règle. Dès les premières cases, on se prend d’affection pour ce Nain et pour son histoire qui n’est pas loin de la satire sociale. Le scénario conçu par Nicolas Jarry, un familier des Terres d’Arran mais aussi de Brocéliande, est comme toujours vif, percutant et chargé en rebondissements.

Il est d’ailleurs extrêmement bien servi par le coup de crayon de Jean-Paul Bordier (qui signe pour la troisième fois un album consacré aux Nains). Précis, délicat et fourmillant littéralement de détails, le style Bordier s’adapte à la perfection au scénario et nous flatte les yeux autant qu’il brille dans les scènes d’action. Tant au niveau de l’intrigue que des dessins, ce quatorzième tome de la série Nains n’est rien de moins qu’un pur régal.

Pour la suite, et peu importe le peuple que vous affectionnez le plus, les Éditions Soleil ont décidé de gâter les inconditionnels des Terres d’Arran. En effet, dans les prochaines semaines, chaque peuple aura droit à une nouvelle parution. Pour les Nains, elle sera consacrée à Oboron, un Nain maudit et traqué par les inquiétants aumôniers du Temple. Pour les Peaux vertes, il s’agira d’Ayraak, Capitaine de la Compagnie du Croc de Fer, en route pour une périlleuse mission en terres elfiques. Enfin, le 25ème tome de la série Elfes sera une histoire de vengeance puisque l’inconsolable chagrin de Gaw’yn la mènera aux portes de la Citadelle de Slurce, réputée imprenable.

Pour le site web des Éditions Soleil, c’est par ici !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.